Le matériel

Celui-ci se déroule sur un billard (“surface de jeu“) de 6 pieds de long (1,851 m), 3 pieds de large (0.935 m) et une hauteur comprise entre 0,75 m à 0,85 m. Il est constitué d’une ardoise recouverte d’un drap, de 6 poches arrondies au dimension de 76.2 mm (soit 1 bille 1/2), d’une ligne de zone qui se situe au cinquième de la longueur de la longueur du billard, du côté opposé du point de la noire. Le point de la noire est situé à l’intersection des diagonales des 4 poches supérieur du billard.

Le jeu se pratique avec 1 bille blanche de 48 mm de diamètre (“bille de choc“), 7 billes rouges, 7 billes jaunes et d’1 bille noire numérotée 8 au diamètre de 50,8 mm (“billes de but“), toutes de matières synthétique.

La queue est en bois et comprend plusieurs parties :

  • Le procédé (en cuir) de 8 à 9 mm de diamètre,
  • la virole (en laiton),
  • la flèche,
  • le talon / fût.

La queue peut être en monobloc (1 pièces), en demi (2 pièces, 1/2 talon 1/2 flèche) ou trois quart (2 pièces, 1/3 talon 2/3 flèche).

But du jeu

La partie est gagnée par le joueur ou l’équipe qui, après avoir empoché les billes de son groupe (couleur rouge ou jaune), empochera légalement la bille noire (“8”), de manière directe ou non, dans l’une des 6 poches.

Départ du jeu, “La casse”

Les 15 billes (noire et couleurs) sont rassemblées en triangle et mis de façon telle que la noire soit placée sur le point. Le joueur qui débute la partie est désigné par tirage à la bande. Le tirage à la bande s’effectue par un tir simultané de chaque joueur, de part et d’autre du billard avec une bille de couleur différente placée sur la ligne de zone, vers la bande opposé. La bille la plus proche de la bande de la zone détermine le joueur ayant gagné le tirage. Le gagnant peut effectuer la casse ou l’imposer à son adversaire. Dans le cadre d’un match, en plusieurs manches, la casse sera inversée à la partie suivante. Dans le cadre d’une rencontre par équipes, en plusieurs manches sèche, l’attribution de la « Casse » ne sera pas modifiée. Le joueur « cassant » peut placer la bille blanche où bon lui semble dans la zone, derrière la ligne (le centre de la bille ne doit pas dépasser la ligne). Après dépôt de la bille blanche sur le tapis, il lui est possible de la déplacer, à sa convenance, sauf par contact avec le procédé.

Le joueur ouvrant le jeu, doit empocher une bille ou faire en sorte qu’au minimum 2 billes traversent la ligne centrale (ligne virtuelle définie entre les 2 poches centrales). S’il échoue, s’il rentre la blanche ou s’il fait sortir une bille hors du billard, la casse est dite “non valable” : le triangle peut être reformé ou la casse laissée telle quelle, et son adversaire prendra la main en bénéficiant d’un premier tir libre ainsi que d’une deuxième visite (deuxième tir). Si la bille noire est empochée à la casse, la casse est à refaire sans faute par le même joueur.

Le choix de la couleur

Après la casse (même si des billes rentrent), la table est dite “ouverte”. La table reste ouverte tant qu’un joueur ne rentre pas une ou plusieurs billes d’une seule couleur avec un coup standard (lors d’un coup libre après faute, la table sera forcément ouverte même si une bille est empochée, y compris lors d’une re-casse après faute). Tant que la table est ouverte, toute empoche permet au joueur de rejouer (sauf s’il empoche la noire).

La couleur des joueurs est uniquement déterminée lorsqu’un joueur rentre pour la première fois une ou plusieurs billes d’une seule couleur. Cette couleur définit son groupe automatiquement. Il doit ensuite toujours toucher en premier une bille de son groupe, jusqu’à la fin de la partie.

Tir valide

Après la « Casse », sur chaque tir, le joueur doit, avec la bille blanche, toucher en premier une bille de son groupe, pour empocher une ou plusieurs billes de son groupe ou de faire en sorte qu’une des billes de but ou la blanche touche une bande.

Les fautes

Si une faute est commise lors d’un tir, le joueur passe la main à son adversaire qui bénéficie de 2 visites, dont la première en tir libre. Le joueur a le droit de jouer la bille blanche à partir de sa position sur la table ou de la replacer dans la zone.